Il existe plusieurs types de tenues avec lesquelles le Pencak Silat peut être pratiquée. Nous allons principalement nous attarder sur les tenues utilisées dans le Silat malais : le Seni Gayung Fatani Malaysia mais aussi celles portées en compétition ou lors d’événements officiels.

Tenue d’entraînement

Tenue de penchak silat - Kimono de silat

C’est la tenue la plus souvent utilisée lors des entraînements. Elle est composée du Baju de couleur noire (kimono) et de la ceinture qui marque le niveau de pratique du Pesilat (vous pouvez le détail des ceinture du Silat Fatani sur la page Seni Gayung Fatani).
Sur la tenue, nous retrouvons sur le coté gauche l’emblème du Seni Gayung Fatani. D’autres emblèmes peuvent être cousus sur le Baju : celui de la fédération malaisienne de Pencak Silat (PESAKA), le drapeau du pays auquel appartient le pesilat, celui de la fédération internationale (PERSILAT) ou de toute autre fédération officielle, etc.

Tenue complète

Tenue de penchak silat - Tenue de silat pour les démonstrations

La tenue complète du pratiquant de Silat Gayung Fatani reprend les mêmes éléments que la tenue d’entraînement en y ajoutant un kain samping (ou kain batik ou encore sarong) autour de la taille ainsi qu’un tengkolok (sorte de bandeau) autour de la tête. C’est généralement la tenue portée lors de démonstrations, cérémonies ou passages de grades.
La couleur du kain samping et du tengkolok peuvent être le signe distinctif d’un club ou d’un enseignant. Par exemple, les éléèves de Cikgu Halim ont l’habitude de porter des couleurs verte et noire pour se distinguer d’autres clubs.

Tenues traditionnelles

Tenue de pencak silat traditionnelle, style Seni Gayung Fatani

Nous pouvons distinguer plusieurs types de tenues traditionnelles. L’une d’elle est celle portée lors d’événements importants. Elle se compose d’un baju resmi (costume traditionnel) dont la couleur peut avoir un rapport avec l’événement en question et d’un kain batik. La coiffe, s’il faut en porter une, peut être au choix un tengkolok ou encore un songkok, principalement réservé aux musulmans. Le port d’une arme peut être envisagé selon l’occasion.

L’autre tenue traditionnelle concerne plus directement le Pencak Silat. On retrouvera dans cette tenue les mêmes composant que pour le costume précédent avec toutefois quelques ajouts : un gilet sans manche et le port d’une arme (généralement un keris).

Busana Melayu

Parmi les tenues traditionnelles, on trouve aussi ce que l’on appelle « Busana Melayu ». Il s’agit d’une tenue d’apparat composé d’une coiffe, d’une veste, d’un pantalon et d’un sarong. Le keris est très couramment porté avec ce genre de tenue (il n’est pas rare d’en porter jusqu’à deux). Des bijoux peuvent venir agrémenter la ceinture ou encore le tour de coup.

Le Busana Melayu a la particularité d’en dire beaucoup sur celui qui le porte, en fonction de chaque élément de la tenue et de la façon de les porter : rang social, humeur, statut marital, etc. Si vous connaissez les us et coutumes de la tenue traditionnelle malaise, vous en saurez autant sur une personne que si vous aviez accès à son profil Facebook 😉

pencak-silat-tenue-silat-kampung-silat-pulut

Dans les villages, la tenue peut être plus « décontractée ». Ainsi, il n’est pas rare de voir des pratiquants ou des maîtres porter un pantalon (souvent noir) avec un t-shirt uni (souvent blanc), un tengkolok et un kain batik.

Il arrive parfois aussi qu’à la place de la ceinture de couleur classique marquant le niveau du pratiquant, le pesilat porte une ceinture traditionnelle à boucle, le plus souvent verte et jaune. Cette ceinture est d’origine Betawi mais s’est exportée dans tout le monde malais.

Tenue officielle noir unie

De nos jours, lors des cérémonies officielles, il est coutume de porter une tenue relativement « sobre » composée d’un baju melayu et d’un sarong. Le haut de la tenue peut être mis indifféremment en-dessous ou par-dessus le sarong. Le col est montant avec 3 à 5 boutons pour le fermer.

Si pour les événements formels, on voit généralement des tenues de couleur noire unies, pour des événements plus festifs, on voit plus souvent des tenues de couleurs vives ou avec des motifs dessinés, comme pour la tenue ci-après.

Tenue officielle kaki avec motifs

La tenue ci-contre est une tenue plus festive que celle ci-dessus : On trouve plus de couleurs (tenue et sarong), des motifs dessinés (rayures) et un col plus confortable à porter avec un bouton unique pour le fermer.

Voilà typiquement le genre de tenue que l’on trouvera plus souvent portées par les invités lors de cérémonies festives comme les mariages, anniversaires, etc.

Tenue pour l’Olahraga

Tenue de penchak silat - Tenue pour le silat olah raga

Pour l’Olah Raga (compétition sportive), deux tenues peuvent être portées. La première est celle du compétiteur : Elle se compose du baju de couleur noire éventuellement brodé aux signes de son club ou de son école de Pencak Silat, d’un plastron de protection couvrant le torse et d’une ceinture de couleur bleue ou rouge (afin de distinguer les deux adversaires). Aucun autre élément n’est toléré.

La seconde tenue est celle de l’entraîneur qui doit coacher le compétiteur lors de ses combats. Le baju noir reste la base de cette tenue. Il est accompagné d’une ceinture de couleur orange afin de marquer son statut d’entraîneur.

Tenue de Wasit Jury

Tenue de Penchak Silat - Kimono de juge de silat olah raga

Le Wasit Jury est le juge lors des compétitions de Pencak Silat. Aussi, sa tenue doit bien le démarquer de tous les autres participants ; C’est pourquoi il porte un baju blanc et non noir. Autre signe distinctif, sa ceinture jaune qui le différenciera des autres ceinture rouges, bleues et oranges autorisées lors des championnats. Il doit enfin porter un kain samping et un tengkolok (ou songkok).

Comment mettre le sarong et tengkolok

Cikgu Halim vous présente un petit tutoriel (en malaisien) sur la façon de porter le sarong et le tengkolok dans le Silat Gayung Fatani.