Sommaire


Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Boissons au Gingembre

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Huiles de massage

 

nasi-ayam
Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Ferhat et Franck chez Sri Paandi

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Roti Telur chez Sri Paandi

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Elèves de Cikgu Halim

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Notre entraînement de Silat Fatani filmé par des caméras de la télévision

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Interview de Zua, élève de Cikgu Halim

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Voiture tunée Hello Kitty

Challenge accepted

Ce matin, la troupe se retrouve au complet au buffet du petit déjeuner. Même si le dos de Franck le fait toujours un peu souffrir, il nous accompagnera à l’entraînement aujourd’hui.

 

La Team Seni Gayung Fatani Malaysia – France est de retour ;).

C’est donc en force que nous montons dans le van de Raju ! Ca tombe bien, des forces, nous allons en avoir besoin ;).

En effet Cikgu Halim nous attend de pied ferme avec un entraînement costaud. Au programme, après un échauffement rude, nous devons enfiler les plastrons de combat pour répéter des techniques d’enchaînements pieds/poings.

 

Nous retirons ensuite les plastron pour continuer à nous entraîner au Silat Melayu (cf. journée du 28/05/13).

Au final, nous aurons tenu plus d’une heure à ce rythme… Maintenant, il est temps d’éclater quelques bouteilles d’eau ;).

Après cette petite pause, Jérôme part revoir les exercices de son niveau de son côté pendant que Cikgu Halim fait répéter un Tempur (Combat) bâton contre machette au reste de la Team. Mais une dernière surprise nous attend encore.

 

A la fin du cours, nous apprenons que ce soir, il y aura une vingtaine d’élèves présents contre lesquels nous allons combattre (Silat Melayu et Silat Olahraga).

CHALLENGE ACCEPTED !

Challenge accepted, mais vu l’état de fatigue dans lequel on se trouve, on s’attend quand même au pire ;).

Nous reprenons ensuite le chemin de l’hôtel, remontons dans nos chambres et nous préparons à aller déjeuner.

Et en plus, on passe à la Télé 😀

Rendez-vous habituel dans le hall : Maître Raban et Matthias décident d’aller manger chez Paandi pendant que le reste de la troupe prend le chemin du centre commercial.

 

Pendant que l’on déjeune, nous reparlons de la séance de ce soir. Décidément, la pression monte de plus en plus à l’idée de nous mesurer aux élèves de Cikgu Halim.

D’un commun accord, nous décidons tous de faire une bonne sieste jusqu’au soir pour être au top. Fort heureusement, l’entraînement est prévu à 21h00 au lieu de 20h00. Nous avons donc une heure de plus pour nous reposer.

A notre réveil, nous sommes parés. Nous desendons dans le hall où nous retrouvons Maître Raban en compagnie de Guillaume, arrivé hier. Il nous accompagnera pour son premier entraînement de Silat Seni Gayung Fatani.

 

A 20h30, nous embarquons tous dans le van de Raju. Nous arrivons sans encombre à Cheras Baru et descendons la pente jusqu’à la salle. Sur le chemin, nous rencontrons plusieurs élèves de Cikgu Halim. Et devant la salle, une petite troupe est assise à écouter ce dernier leur parler. Nous retrouvons en même temps des vieux amis comme Nizam, Syaz, Mieza, Wan et d’autres encore.

Nous saluons tout le monde et entrons comme d’habitude pour nous changer. Il y a toutefois quelques chose d’inhabituel à l’intérieur : Une équipe de télévision et toute une batterie d’équipement de tournage (caméras, éclairages, etc.). Nous nous regardons tous un peu perplexes.

 

Cikgu Halim nous explique qu’il s’agit d’un reportage sur le Silat pour la chaîne nationale TV2. L’équipe de tournage était supposée partir à 20h00 mais quand ils ont appris qu’une équipe française venait s’entraîner, ils ont souhaiter attendre pour pouvoir nous filmer en plein entraînement.

L’idée que nous allons être filmés ce soir nous rajoute une pression supplémentaire car si nous ne sommes pas à la hauteur, cela sera diffusé sur une chaîne nationale…

Nous nous installons pour commencer l’entraînement et réalisons que nous sommes très nombreux dans la salle. Une bonne vingtaine en fait. Nous nous attendons donc à avoir très chaud ce soir.

Le cours commence et d’entrée de jeu, c’est dur. Il faut en mettre plein les yeux pour les caméras. Au bout de 15 minutes, nous sommes en sueur. Un petit coup d’œil sur le reste des élèves et nous constatons que pour eux, ça va ; Ils jouent à domicile dans une chaleur qui leur est coutumière ;).

Après l’échauffement, nous enchaînons sur de échanges de coups de pieds (jual beli) avec un partenaire, puis continuons avec des exercices de frappe sur raquettes. Mais surprise, l’équipe de télé doit ranger et repartir. Ils voulaient juste quelques plans avec nous pour illustrer le développement du Silat Fatani à l’étranger.

Nous sommes donc une peu soulagés de savoir que nous ne serons pas filmés pendant nos combats :). Nous avons cependant dépensé beaucoup d’énergie pendant cette première heure pour assurer un maximum pour le reportage…

 

Nous faisons une courte pause et nous asseyons tout autour de la salle. Cikgu Halim nous appelle ensuite deux par deux pour passer au milieu.

Comme prévu, ce sera Silat Melayu et Silat Olahraga, plus quelques tempur et Bunga, etc. Bref, on doit montrer ce dont on est capable !

Pendant une heure, nous enchaînons tout ce beau programme. A la fin, nous sommes rincés, vidés, épuisés, mais plutôt satisfait dans l’ensemble. Nous regrettons cependant de ne pas pu avoir fait mieux par manque d’énergie, mais Cikgu Halim est quand même satisfait de ses élèves français. Il est en effet conscient de l’état de fatigue dans lequel nous nous trouvons après une semaine d’entraînements intensifs.

 

Guillaume est quant à lui content de son tout premier cours de Silat. Il faut dire que pour une première, s’entraîner en Malaisie est une vraie chance.

Nous nous saluons tous pour marquer la fin de l’entraînement. Et bien évidemment pour l’occasion, une photo de groupe s’impose ;).

Nous restons ensuite encore une bonne demi heure à discuter avec tout le monde avant de sentir que Raju commence à s’impatienter ;). Il est déjà 23h00 et nous avons encore 1/2 heure de route pour rentrer à l’hôtel. Nous ne tardons donc pas pour dire au revoir à tout le monde et reprendre le chemin du retour.

Par chance, à notre arrivée à Kajang, nous constatons que certains restaurant sont encore ouverts. C’était un peu une angoisse de ne pas pouvoir manger après ce cours intense. Nous nous douchons donc rapidement et redescendons pour aller dîner. Nous reparlons de nos combats respectifs mais sommes une fois de plus un peu pressés par le temps. Il est en effet tard (1h00 du matin) et l’entraînement de demain commence une heure plus tôt ; Le dimanche c’est cours au Kompleks Muhibah pendant 2h30.

Nous retournons donc au Prescott Inn pour aller nous coucher. Sur le chemin, nous croisons une magnifique voiture tunée « Hello Kitty » (photo de gauche). Nous n’avons pas pu résister au plaisirs de partager ce cliché avec vous :D.

A suivre…


Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Entraînement de Pencak Silat malais en Malaisie

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Salle du buffet au restaurant Saloma

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Audran et Franck au restaurant Saloma

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Cikgu Audran et Cikgu Jérôme au restaurant Saloma

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Apreès les entraînements de Silat en Malisie, un buffet à volonté ça fait du bien

 

Les danseurs du restaurant Saloma

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Kompleks Muhibah pour nos entraînements de Silat en Malaisie

02/06/2013 – Kompleks Muhibah, dernière

Dur dur le réveil ce matin. Une heure plus tôt que d’habitude, ça ne paraît pas grand chose mais en fait ça compte énormément…

 

Ce sont donc avec des petits yeux que nous nous retrouvons tous au buffet du petit déjeuner. Enfin pas tous. Guillaume manque à l’appel.

Nous nous préparons rapidement et redescendons retrouver Raju qui nous attend en compagnie du Yogi Ji. Ce dernier souhaite en effet nous accompagner pour assister à l’un de nos entraînements.

 

A 8h30, nous montons donc dans le van, sans Guillaume qui ne s’est endormi qu’à 7h00 du matin… Le contre coup du décalage horaire ;).

Sur le chemin, nous sommes plusieurs à finir notre nuit. A un feu rouge, nous croisons même la voiture de Cikgu Halim qui rigole sans retenue à nous voir somnoler. Mais lorsque nous arrivons, nous passons en mode « on pète la forme ». En effet, le dimanche, c’est entraînement au Kompleks Muhibah en compagnie de plusieurs élèves de tous âges de Cikgu Halim.

Et nous voilà partis pour 2h30 de cours sous un toit en taule ! Le programme n’est toutefois pas trop chargé : un échauffement comme il faut, ni trop dur ni pas assez, des exercices de frappes pieds, poings, coudes et genoux, puis apprentissage d’un tempur.

 

Mais ce n’est pas parce que l’entraînement n’est pas trop dur que nos kimonos ne sont pas imbibés pour autant.

Et l’état de fatigue de nos corps fait toutefois deux victimes : Jérôme, dont les douleurs au genou l’ont empêché de dormir, et Franck dont le mal de dos se réveille petit à petit lors de l’entraînement de ce matin.

Nous arrivons cependant sans plus de bobos à la fin du cours. Tradition oblige, nous nous asseyons tout autour de l’espace d’entraînement afin que Cikgu Halim puisse nous appeler pour passer au milieu. La Team Fatani Malaysia – France répond à l’appel et s’en sort plutôt bien, même les blessés.

 

Mais les vrais stars, ce sont les trois bout-de-choux qui ne devaient pas avoir plus de 3 ou 4 ans (ils ne nous arrivaient même pas à la hanche) et que Cikgu Halim nous a demandé de tester sur trois techniques.

 

Vous avez déjà eu à envoyer un coup de poing à un enfant de trois ans qui vous regarde de le même manière que le chat dans Shrek ? Et bien nous, c’est ce que ça nous a fait…

Le cours touche finalement à sa fin. Nous nous saluons tous et commençons à nous changer. C’est alors qu’une vieille connaissance est venue nous trouver : Asri, un élève que nous avons rencontré lors de notre premeier voyage en 2005. Il était accompagné de femme et enfants. Nous sommes restés quelques instants à discuter avec lui avant de devoir repartir. Nous sommes en effet pressés par le temps car nous devons partir en visite cet après midi.

 

Nous le reverrons toutefois mercredi soir lors de nos examens.

Avant de remonter dans le van, le Yogi Ji nous demande de faire une photo de groupe avec lui et Raju. Une de plus ou de moins, nous ne sommes plus à ça près ;). Nous prenons ensuite le chemin du retour au Prescott Inn.

Arrivés à l’hôtel, nous montons rapidement prendre une douche. Jérôme et Ferhat repartent tout de suite après se faire torturer masser par le vieux chinois. Le reste de la troupe prend le chemin du Mc Donalds.

Ah bah en fait, non…

Nous repartons ensuite à l’hôtel et nous préparons pour partir en excursion : Bouteilles d’eau, check, caméras, check, argent, check, chaussures de marche, check. Nous redescendons dans le hall et retrouvons maître Raban, qui n’a pas l’air content, au comptoir d’accueil. Manifestement, il y a un problème de véhicule et/ou de chauffeur.
Il nous demande donc de retourner dans nos chambres pour nous reposer (avec plaisir !) et d’attendre son coup de téléphone pour redescendre.

Nous nous posons sur nos lits et entamons une sieste que nous ne pensions pas faire :). A 16h30 (2h30 plus tard), le téléphone sonne dans la chambre de Jérôme et Audran : C’est maître Raban qui nous demande de le rejoindre dans le hall. Il y a apparemment un changement de programme.

 

Lorsque nous le retrouvons, il nous annonce que les visites de l’après midi sont annulées et que nous avons donc quartier libre. Il nous donne toutefois rendez-vous à 19h00 pour aller manger au restaurant Saloma avec les copains.

Nous mettons les autres au courant de ce changement afin qu’ils ne restent pas à attendre indéfiniment dans leurs chambres. Nous croisons au passage Guillaume qui souhaite aller faire un tour en ville et l’informons également du rendez-vous de ce soir.
Audran remonte ensuite terminer sa sieste pendant que Jérôme s’équipe de son ordinateur et part s’installer eu premier étage pour travailler.

Mahéry et Ferhat partent chez le masseur chinois avant d’aller errer dans Kajang. Ils tombent d’ailleurs sur un petit restaurant qui à l’air très sympa. Nous irons tester ça mardi prochain ;).

Un peu avant 19h, nous nous retrouvons tous dans le hall. Les tenues sont de circonstance puisque nous allons dans un restaurant « chic » ! Salomaaaaa !!!

On va passer rapidement sur la conduite très « kéké » du chauffeur qui nous conduit pour arriver directement à la partie qui nous intéresse : le dîner spectacle. Et bien c’est toujours le même show qu’il y a un an avec le même présentateur.

Pour ceux qui n’auraient pas suivi le Carnet de Voyage 2012, nous avions baptisé ce-dernier Pétale Bleu pour son côté très, mais alors très précieux et ses intonations pouvant varier trois ou quatre fois de l’aiguë au grave dans la même phrase. Et comme le buffet était à volonté, nous avons finalement passé une bonne soirée :).

 

Jérôme fera même LA photo collector avec le présentateur, qui ressemble étrangement à Tilk de la série Stargate SG-1 sur le cliché (nous vous laissons seuls juges).

Après le spectacle, nous ne tardons pas à rentrer. Nous arrivons ainsi au Prescott Inn relativement tôt (vers 10h30). Certains membres de la team repartiront boire un jus chez Anjung pendant que d’autres entameront directement leur nuit. Demain, une grosse journée nous attend : Entraînements, visites (que nous n’avons pas pu faire aujourd’hui) et repas au Sate Kajang avec Halim, sa famille et quelques uns de ses élèves.


Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Cataplasame du vieux masseur chinois en Malasie

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Noix de coco fraiche

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Ferhat et sa noix de coco

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Little India à Kuala Lumpur en Malaisie

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Little India à Kuala Lumpur

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Devant le Palais du Sultan de Malaisie

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Palais National du Sultan de Malaisie

03/06/2013 – Un cours plus long que les autres

Changement de décors pour le petit déjeuner de ce matin (et les suivants). En effet, tout le hall doit être rénové. Donc, plus question de prendre nos repas en bas : les tables ont migré au premier étage.

 

Oui, au premier étage… Là où il se passe des choses… L’étage des plaisirs interdits ;). Et c’est la première fois que nous y mettons les pieds en 8 ans !

Seules quelques salles sont toutefois ouvertes aux clients « normaux » pour les différents repas de la journée. C’est donc dans une petite salle de conférence, avec rétroprojecteur et tables de réunion, que nous prendrons désormais notre petit déjeuner jusqu’à la fin du séjour.

Outre ce petit changement, rien de bien spécial à signaler ce matin. Nous remontons nous préparer et redescendons au rez-de-chaussée pour partir à l’entraînement.

Ce matin, nous aurons droit à presque 3h de cours. En effet, le cours du soir est annulé. A la place, nous irons dîner au restaurant Haji Samuri (Sate Kajang, les meilleures brochettes de Malaisie) en compagnie de Cikgu Halim, sa famille et quelques uns de ses élèves.

Arrivés à Cheras Baru, nous passons tout le cours à réviser ce que nous avons appris pour nos examens. En effet, la date fatidique arrive à grands pas : Mercredi 5, au soir. Plus que 2 jours ! Pourtant la pression nous paraît tout de même moins forte que l’année passée… Ou alors nous la gérons mieux 😉

 

Ce cours est aussi le premier vrai cours de Guillaume qui est pris en main par Cikgu Halim en personne. Bilan : On dirait qu’il développe les premiers symptômes du virus Silat ;).

Quoiqu’il en soit, l’entraînement se passe plutôt tranquillement. Raju montre rapidement des signes d’impatience dès la fin du cours : Il doit nous ramener au plus vite au Prescott Inn car nous avons rendez-vous à 14h pour partir faire les visites que nous n’avions pas pu faire hier.

C’est donc presque au pas de course que nous remontons la côte jusqu’au van (et il trace l’oncle Raju 😉 ). Malheureusement, dès notre entrée sur l’autoroute, nous tombons dans les embouteillages. Nous n’arrivons ainsi qu’à 13h20 à Kajang.

Dans le hall, nous retrouvons Maître Raban qui nous annonce que nous avons finalement rendez-vous à 14h30 pour partir en excursion. Cela nous laisse un peu plus d’une heure pour nous doucher, laver les kimonos et manger. Il va quand même falloir faire très vite.

Nous arrivons toutefois à tenir le délai et sommes tous à 14h30 devant les ascenseurs de l’hôtel.

Comme un air de déjà vu, non ?

Mais qui va bien pouvoir nous emmener ? C’est notre ami Vicky bien sûr : Notre guide indien préféré ! Les retrouvailles ne durent toutefois pas très longtemps car nous devons être revenus à 19h30 pour la soirée avec Cikgu Halim.

La troupe se dirige donc vers la voiture, la même que l’année dernière. Petit problème, notre groupe compte un membre de plus cette fois-ci. Nous sommes donc obligés de nous serrer, surtout les dernières places à l’arrière où nous sommes particulièrement à l’étroit… Cerise sur le gâteau, la climatisation ne fonctionne quasiment pas…

Et nous voilà partis, direction… Les Batu Caves… Encore… :(. Si c’est une première pour Guillaume, cela ne fait que la cinquième fois que le reste du groupe s’y rend.

Une fois sur place, une partie du groupe monte les 300 put#%*µ de marches en plein cagnard pendant que les autres restent avec Vicky pour savoir où il compte nous emmener ensuite. Il avait prévu de nous emmener exactement aux mêmes endroits que l’année dernière !

 

Nous n’avons pas 36 solutions : Si nous ne voulons pas nous retaper les sempiternelles visites années après années, nous devons changer le programme. Mais compte tenu du temps imparti, ce n’est pas facile. Nous tombons finalement d’accord sur un passage éclair au Palais National du Sultan puis direction Masjid India (le marché aux batik) et Central Market, histoire de faire quelques cadeaux souvenirs. Ce sera au moins ça de fait.

Au retour des 5 courageux qui se seront farcis 600 marches au total, nous remontons tant bien que mal en voiture, direction le Palais National. Nous nous attardons juste le temps de prendre quelques photos puisqu’à l’instar du Palais de la Reine d’Angleterre, nous ne pouvons pas dépasser les grilles.

Nous prenons ensuite la direction de Masjid India… Enfin, ce que nous pensions être Masjid India puisque apparemment, dans la tête de Vicky, ce n’est pas la même chose que dans la notre. Là où nous pensions trouver un marché de tissus, nous tombons sur des boutiques de robes indiennes… Voyons le bon coté des choses : Nous n’avions jamais mis les pieds dans ce quartier.

 

Du coup, nous ne restons pas à traîner trop longtemps et prenons la direction du Central Market.

Là, pas de surprise. Nous retrouvons notre bon vieux marché tel que nous l’avions laissé l’an dernier. Une partie de la troupe s’y engouffre pendant que les autres prennent la direction du VRAI Masjid India qui se trouve à 10 minutes à peine à pied.

 

Nous nous retrouvons une heure plus tard au premier étage du marché pour boire un verre bien mérité. C’est qu’il fait sacrément chaud dehors…

Nous remontons ensuite en voiture direction Kajang où nous arriverons à 19h15, soit 15 minutes avant l’heure prévue initialement. Bon timming ;).

Nous remontons rapidement dans nos chambres car nous n’avons qu’1/2 heure avant l’arrivée de Cikgu Halim. Et à 20h00 pétantes, nous voilà frais comme des gardons prêts à aller manger. Cikgu Halim n’étant pas encore là, nous attendons…

 

Nous attendons…

 

Nous attendons…

 

Ce n’est que 45 minutes plus tard que nous le voyons arriver. Comme nous, il a été pris dans les embouteillages.

Nous partons donc directement au restaurant Haji Samuri en nous répartissant entre deux voitures : La Fatani Mobile et la voiture de Zua.

Au total, nous sommes 13 à table, un chiffre qui porte malheur… Est-ce pour cela que nous avons attendu nos 170 brochettes pendant plus d’1/2 heure ? Nous ne le saurons peut-être jamais ;).

 

Mais une fois arrivées sur la table, nous nous sommes jetés dessus. Après cette grosse journée, nous avions particulièrement faim :D.

A part ces petits retards, le repas se déroule très bien : Nous mangeons bien, nous buvons bien et nous rigolons bien. Que demander de plus ?

Vers 23h, la fatigue commence à se faire sérieusement sentir (pas de sieste aujourd’hui à cause des visites). Nous nous séparons donc pour retourner nous coucher. Demain, c’est notre dernière journée avant le Jour J : Les examens !


Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Cikgu Raju

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Franck répète son Bunga Silat Fatani

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Retour à l'hôtel après le cours de Silat Fatani en Malaisie

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Sabit, arme traditionnelle alaise pour le Silat

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Audran Le Guillou

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Matthias et Sukri au Sate Kajang

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - La Team Fatani France au Sate Kajang

04/06/2013 – On y est presque !

La nuit a été courte. Pas plus que toutes les autres nuits, mais après avoir été privés de sieste hier, nous aurions bien dormi quelques heures de plus.

 

Certains arrivent donc avec des épis assez incroyables au petit déjeuner. Mais la palme revient à Matthias avec sa coupe « Je dors sur le coté droit et ça se voit » accompagné d’un magnifique œil mi-clos cerné de stries marqués par les plis de son oreiller… Magnifique ;).

Le petit déjeuner se passe toutefois tranquillement. Nous remontons ensuite nous réparer pour nous retrouver dans le hall.

Ce matin, le cours durera un peu plus longtemps. Maître Raban tient à ce que nous révisions bien tout ce que nous avons appris. Mine de rien, nos examens se dérouleront demain soir !

Lorsque nous arrivons à Cheras Baru, nous retrouvons Cikgu Halim qui nous attend en jouant avec son portable. Il nous annonce que puisque qu’il va y avoir des passages de grade Jurulatih (entraîneur), le cours de ce matin sera consacré à a révision des trois premiers niveaux. Et même pour les plus anciens, ça ne peut pas faire de mal de revoir un peu les bases ;).

Mais nous ne faisons pas que revoir ce que nous connaissons déjà : Cikgu Halim nous montre comment l’enseigner au mieux à de futurs nouveaux élèves.

Nous réviserons tout de même nos niveaux respectifs pendant 1/2 heure à la fin du cours.

Avant de repartir pour Kajang, Cikgu Halim nous dit que ce soir, il souhaiterait nous inviter à dîner chez lui après l’entraînement, invitation que nous acceptons évidemment avec grand plaisirs.

 

Nous remontons ensuite dans le van, direction le Prescott Inn.

Pour le déjeuner, nous comptons changer un peu nos habitudes ; Mahéry et Ferhat, au hasard de leurs balades dans Kajang, sont tombés sur un restaurant qui a l’air très sympa.

 

Nous remontons donc dans nos chambres pour nous préparer et nous retrouvons devant les ascenseurs de l’hôtel (sauf Jérôme qui préfère partir se faire masser son genou).

Le restaurant que nous voulons tester se trouve à 10 bonnes minutes de marche… au soleil…

 

Nous suivons donc Ferhat et Mahéry sur des petites routes encore inconnues et finissons par tomber dessus. Pas de bol, il est fermé… (petite vidéo ici)

Bon… Et bien nous repartons pour 15 minutes de marches pour aller au Centre Commercial sous un soleil malaisien au zénith et qui ne se cache derrière aucun nuage (bref, on a très très chaud).

 

Finalement, le groupe se sépare en deux : Ferhat et Audran suivent le plan initial pour le centre commercial pendant que le reste de la troupe ira manger chez Paandi.

Notre dernier entraînement du soir

Nous retournons ensuite à l’hôtel. Pas question de rater la sieste aujourd’hui ! Nous reprenons donc le programme habituel : lessives, télé et sieste.

Au réveil, nous sommes bien reposés :D. Nous retrouvons Maître Raban et Raju qui discutent dans le hall et en profitons pour faire une petite photo de groupe (ça faisait longtemps).

 

Puis nous montons dans le van, direction le Cheras.

Ce soir, Cikgu Halim a un programme bien précis en tête : Nous faire passer nos examens blancs. Après un rapide échauffement, nous passons donc un par un devant lui, dans les même conditions que demain.

 

Nous enchaînons ainsi tout ce que nous avons appris pendant ces deux dernière semaines.

Comme un vrai examen, c’est dur physiquement et mentalement. Cikgu Halim nous fait ensuite asseoir en cercle pour faire le bilan : De manière général, c’est bon. Il reste quelques petites choses à corriger, mais dans l’ensemble il est satisfait.

Nous terminons ensuite le cours en nous saluant puis nous changeons pour aller chez Cikgu Halim. Quelques uns de ses élèves prennent le relais pour l’entraînement pendant ce temps.

Pratique d’avoir sa maison juste à côte de son club ;). Nous arrivons en 30 secondes chrono et nous installons à table.

 

La femme de Cikgu Halim est un fin cordon bleu et cette année encore, elle nous gâte avec des plats de poulet sucrés et épicés, un plat de poisson à la coco et au curry (ikan lemak), un bouillon, des petits poissons séchés dans le sel, etc.

Nous sommes rapidement repus et nous installons ensuite dans le salon. Les élèves qui étaient partis s’entraîner près nous prennent également le relais pour le repas ;).

Nous restons une petite heure à discuter et rigoler avec Cikgu Halim et ses élèves puis reprenons la route de l’hôtel.

 

Comme Raju nous a lâchement abandonné après avoir appris que nous finirions sûrement la soirée vers minuit, c’est donc Cikgu Halim et son frère qui nous ramèneront avec la Fatani Mobile et une Proton de base ;).

Arrivés au Prescott Inn, nous montons directement nous coucher. Demain, c’est le Jour J, le jour des examens…

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Maître Raban entouré par Cikgu Halim, Cikgu Zaidi et notre ami Rocker Jo ;)

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Passage de grade Pencak Silat Seni Gayung Fatani Malaysia France

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Photo de groupe avant le passage de grade de Penchak Silat en Malaisie

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Guru du Pencak Silat Fatani avant le passage de grade des Pesilat Français

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Passage de grade de Penchak Silat Fatani des élèves de Maître Raban en Malaisie

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Passage de grade de Penchak Silat en Malaisie terminés et réussis

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Ferhat et Emai

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - Cikgu Halim et Cikgu Jérôme Denorme

 

Carnet de stage Silat Fatani 2013 - retour à l'hôtel après les passages de grade de Penchak Silat Fatani

05/06/2013 – L’apothéose

Ça y est, le grand jour est arrivé ! C’est à la fois le jour de notre dernier cours avec Cikgu Halim mais également le jour de nos examens.

 

Mais nous n’y sommes pas encore. Attardons nous un peu sur notre matinée.

Comme depuis quelques matinées, nous nous retrouvons au premier étage pour le petit déjeuner. Un premier étage qui s’est transformé en climat polaire. A priori, puisque les salles sont petites, la clim est mise à 15° pour inciter les gens à ne pas squatter trop longtemps, histoire que tout le monde puisse avoir de la place…

 

Du coup, on a le nez qui coule…

Mais il faut avouer que cette technique marche bien ; on ne restera pas plus de 20 minutes pour le petit déjeuner.

Nous remontons ensuite dans nos chambres et nous préparons pour ce dernier entraînement. Nous montons dans le van et prenons la route de Cheras Baru.

A notre arrivée, personne… Nous attendons quelques minutes puis voyons Cikgu Halim qui nous fait signe depuis chez lui. Il arrive peu après en s’excusant et nous explique qu’hier soir, après notre départ, ses élèves sont restés jusqu’à 4h du matin !

 

Le réveil a donc été un peu difficile.

Il nous ouvre ensuite la salle pour que nous nous changions et puissions commencer le cours. Comme nous nous y attendions, ce dernier cours est exclusivement dédié aux dernières répétitions, peaufinages, questions, etc. avant nos examens de ce soir.

Cikgu Halim insiste sur nos points faibles pour que nous les corrigions. En effet, il nous explique que si nous échouons, ce sera également son échec en partie.

 

Il nous rassure ensuite en nous disant qu’il a confiance en nous et que nous avons juste à donner le meilleur de nous même ce soir.

Nous finissons l’entraînement à 11h30 pile car Raju doit se rendre sur Kuala Lumpur (ou Koala Lumpur pour Mahéry 😉 ) juste après nous avoir déposé à l’hôtel.

Arrivés à Kajang, nous nous séparons en deux groupes pour aller manger : les puristes (Matthias et Ferhat) qui décident d’aller chez Paandi et Jérôme, Audran, Mahéry et Franck qui vont faire le plein de protéines au McDonald ;).

 

Après le déjeuner, chacun son programme. Certains vont se faire masser, d’autres font une grosse sieste pour être en forme, d’autres essayent de rattraper le retard du carnet de voyage ;).

Pesilat sedia ! Mulai !

Quand les 19h30 sonnent à nos réveils, nous sommes parés : 2 kimonos (au cas où nous commencerions à trop dégouliner), nos sarong et tengkolok et surtout des cerveaux et un corps en état de fonctionner correctement.

Il ne nous reste plus qu’à prendre la route de la salle de Cikgu Halim. Pour l’occasion, Maître Raban nous accompagne. Hors de question pour lui de rater les examens de ses élèves ;).

 

Guillaume, qui ne passe pas d’examen, sera quant à lui notre photographe et cameraman officiel ;).
Sur le chemin, pas trop de bruit. Nous sommes concentrés voire un peu stressés. La barre est quand même haute pour certains…

 

Petit récapitulatif de ce que nous devons passer :

Qui ?Quoi ?
Jérôme2 grades pour le titre de Jurulatih Kanan (ceinture noire 3 bandes blanches)
Audran2 grades pour le titre de Jurulatih (ceinture noire 2 bandes blanches)
Mahéry et Matthias1 grade pour le titre de Pendekar (ceinture noire)
Ferhat1 grade pour le titre de Pendekar Muda (ceinture rouge)
Franck1 grade pour le titre de Pesilat (ceinture verte)

Voilà voila voilà, ça fait ça…

Après 20 minutes de route, nous arrivons enfin. Cikgu Halim et quelques uns de ses élèves nous attendent déjà dans la salle.

 

Nous avons 30 minutes pour nous échauffer et nous préparer avant le début des examens. Nous préparer, cela signifie surtout se vêtir de la tenue traditionnelle avec le sarong et le tengkolok.

Les examinateurs arrivent enfin : Cikgu Zal, Ciku Zaidi et Cikgu Afis. Plus précisément, Cikgu Zal sera l’examinateur de Jérôme et Audran, Cikgu Zaidi celui de Ferhat et Matthias et Cikgu Afis celui de Mahéry et Franck.

Avant de lancer le début des examens, les trois examinateurs et Cikgu Halim font un petit conciliabule. Pendant ce temps, nous voyons de plus en plus de gens arriver, principalement des gens assez âgés. Nous apprenons que ce sont des anciens du Silat Fatani (des Guru Tua) qui sont venus voir de quoi sont capables les petits français.

 

Cikgu Halim lui même est plutôt surpris de voir autant de monde et surtout certaines têtes inattendues.

Mais il est désormais l’heure de commencer. Cikgu Halim de nous mettre en place pour ouvrir la cérémonie des examens en réalisant un Bunga. C’est Audran qui ouvrira ensuite le bal avec son premier examen au Keris.

 

Suivront ensuite alternativement Franck et Ferhat, Matthias et Mahéry, Audran et Jérôme puis un autre passage pour Matthias et Mahéry. C’est Jérôme qui termine enfin la série.

 

Après le passage de tout le monde, Cikgu Halim demande à Audran de fermer la cérémonie des examens avec un Bunga.

Les examinateurs se retirent ensuite pour délibérer. Pour nous, la pression retombe enfin. Nous sommes conscients des quelques erreurs que nous avons commis mais nous sommes quand même satisfaits dans l’ensemble.

 

Cikgu Halim vient confirmer ce sentiment en disant qu’il est fier de voir que nous avons tous fait de notre mieux. Maître Raban est également très satisfait de nos épreuves. Nous n’avons plus qu’à patienter jusqu’à l’annonce des résultats.

Nous profitons de l’attente pour faire quelques photos de groupe avec les élèves du KCH présents.

 

Cikgu Halim revient quelques minutes plus tard avec les feuilles de notes : Réussite pour tout le monde ! Il est même surpris de voir des 10/10 pour certains, note que même des malais ont du mal à atteindre :D.

Cette nouvelle fait définitivement retomber la pression 😀

Nos trois examinateurs reviennent enfin et nous demandent de nous asseoir. C’est l’heure du compte rendu général. On vous fait le résumé rapide car cela a duré un peu longtemps : C’est bien, mais il faut que vous ayez plus confiance en vous.

Il est maintenant temps de faire les traditionnelles photos de groupe avec tous les gens présents ce soir : Examinateurs, élèves, Guru Tua, etc.

Nous restons un peu à discuter avec toutes les personnes présentes avant de devoir reprendre la route de Kajang ; comme il se fait tard, nous devons nous dépêcher pour pouvoir dîner avant que tous les restaurants ne ferment.

Fort heureusement, Anjung, notre restaurant habituel, est encore ouvert à notre retour. Nous fêtons donc comme il se doit la fin de notre séjour et la réussite de nos examens autour d’un bon repas :).

Nous retournons ensuite au Prescott Inn pour notre dernière nuit en Malaisie. Demain, c’est le grand départ… Déjà…


Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Les Gâteaux de Tina

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Tina Toiman

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Photo de groupe avec Tina Toiman

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Dernière photo de groupe à l'aéroport

 

Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Matthias et Franck à KLIA
Carnet de Stage Silat Fatani 2013 - Audran se repose dans l'avion

06/06/2013 – Dernier Jour…

Derniers rayons de lever de soleil sur Kajang pour nous. Comme aujourd’hui nous n’avons pas d’entraînement, nous en profitons pour faire une grasse matinée, la première et dernière du séjour !

 

Nous nous retrouvons donc entre 8h30 et 9h30 au buffet du petit déjeuner. Matthias en profite pour nous rapporter les derniers fruits qu’il lui reste dans le frigo de sa chambre.

Maître Raban nous annonce que nous quitterons l’hôtel vers 19h. Jusque là, c’est quartier libre !

Bon, nous avons quand même chacun une mission : Faire nos valises. Mais cela reste une mission simple ;).

 

Jusqu’à l’heure du repas, nous restons toutefois dans nos chambres. Qu’y faisons-nous ? Et bien nous repassons les vidéos de nos examens passés la veille, histoire de voir quels ont été nos points forts et nos points faibles.

Vers 12h30, nos estomacs nous demandent de faire une petite pause. Comme ce sera notre dernier repas, chacun décide de se faire plaisir. Nous nous séparons donc en deux groupes : Matthias, Mahéry et Ferhat chez Paandi pour un dernier repas indien, Audran et Franck au centre commercial. Enfin, Jérôme partira de son côté manger avec Zua.

Après ce dernier déjeuner, certains passent récupérer leurs dernières affaires à la laverie pour terminer leurs bagages. Nous retournons ensuite à l’hôtel.

Les derniers « Au revoir »

A son retour au Prescott Inn, Jérôme reçoit un SMS de Cikgu Halim nous annonçant qu’il passera à 14h pour nous dire au revoir. Peu de temps après, nous recevons un autre SMS de Tina, une amie de longue date, qui nous annonce qu’elle passera quant à elle vers 17h.

 

Le programme de l’après midi se charge de plus en plus ;).

Nous commençons donc à attendre la venue de Cikgu Halim dans le hall. Ce-dernier ne tarde pas à arriver et nous l’invitons à monter dans une salle de conférence au premier étage pour discuter tranquillement. Nous restons ainsi une bonne heure ensemble à revenir sur les moments forts passés pendant ces deux dernières semaines.

 

Puis nous nous disons enfin au revoir et à l’année prochaine pour un prochain stage de Silat Fatani !

Comme nous avons maintenant un peu de temps avant l’arrivée de Tina, Jérôme, Maître Raban, Mahéry et Audran en profitent pour aller se faire masser ; un dernier moment de détente avant les 12h d’avion en classe Eco ;).

Tout le monde se retrouve un peu plus tard à l’hôtel, juste à temps avant qu’un violent orage éclate. La Malaisie pleurerait-elle notre départ 😉 ?

 

Vers 17h30, nous recevons un nouveau SMS de Tian pour nous dire qu’elle nous attend dans le hall. Nous descendons donc la retrouver en l’invitons dans la même pièce que celle où nous avions invité CIkgu Halim.

Pour nous dire au revoir et nous féliciter pour la réussite de nos examens, Tina nous a apporté une boîte de gâteaux faits maison. C’est une pâtissière hors-pair !

 

Comme ce matin, Matthias fait les fonds de placards pour nous apporter toutes les boissons qu’il lui reste : jus d’orange, Schwepps, Jus de soja, etc. De quoi se faire un solide quatre-heure ;).

Comme l’heure du départ se rapproche de plus en plus, nous devons remercier Tina et lui dire au revoir. Une dernière photo de groupe et nous remontons dans nos chambres chercher nos valises.

 

C’est Raju qui nous emmènera à l’aéroport. Nous chargeons donc nos bagages dans son van et prenons la route.

Il nous faut 45 minutes pour rejoindre KLIA (Koala Lumpur International Airport, hein Mahéry 😉 ). Arrivés sur place, nous disons au revoir à Raju et Guillaume, qui reste encore quelques jours en Malaisie, et faisons la dernière photo de groupe du séjour.

Maintenant, nous n’avons plus qu’à repasser par les étapes habituelles : Enregistrement des bagages, passage de l’immigration (Franck et son passeport usé sont passés sans problème 😉 ), puis le train aérien jusqu’au hall principal.

 

Là, nous avons un petit rituel annuel : Le dernier repas en Malaisie au Burger King 😀 !

Il ne nous reste plus à présent qu’à embarquer pour 12h d’avion…


Audran Le Guillou - Rédaction du Carnet de stage Pencak Silat en malaisie - 2012

Merci et à l’année prochaine

Et voilà ! Nous sommes tous de retour en France

 

Nous n’avons plus qu’à récupérer les six heures de décalage et à reprendre une vie normale ;).

Nous avons hâte de retrouver toute la Team du voyage et tous les élèves de notre club pour pouvoir reprendre l’entraînement !

Nous espérons que cette année encore notre Carnet de Voyage vous aura captivé et vous disons à l’année prochaine pour le Carnet de Voyage 2014.

 

Nous essaierons de trouver de nouvelles idées pour le rendre encore plus vivant.

A bientôt et merci à tous !



123